visiter le kanchanaburi

visiter le kanchanaburi

 La  ville est étendue  sur 7km.  Elle est la ville du pont de la rivière kwai ou plus de 100.000 prisonnieres des japonnais (thais, australiens, européens, américains) ont péri.Le pont était capital pour les japonais dans leur marche vers leur ennemi héréditaire: les chinois.

Il est donc difficile de s’y rendre (train ou van depuis Bangkok). Mais surtout de s’y déplacer , il faut aimer la marche ou de se rendre sur les nombreux sites à visiter : pas de lignes de vans, de pick-ups ou songteo. Il faut donc , soit avoir son véhicule avec chauffeur quelques jours depuis Bangkok, soit trouver un chauffeur avec pick-up qui se loues sur place. Parfois profiter du départ d’une famille ou d’un groupe. Les bus depuis ou à destination des autres provinces ont leur arrêt à l’entrée de la ville : difficile de faire 3,5km avec bagages.

C’est le 2e marché de la pierre précieuse , proche des montagnes de Birmanie. Les boutiques ferment à 17h30.

Il existe un petit musée du pont  et du cimetière (explications des 100.000 morts prisonniers des japs).

Ensuite , il est intéresant de prendre le train de 1943 jusqu’à nam tok(terminus) à flan de montagne  et entre les rizières.

Possible de visiter  Hellfire ..mais un peu décevant à mon sens.

A voir et faire sur la demi-journée le village du 17e siècle reconstitué avec ses échoppes de l’époque. Vêtements et monnaie d’époque, resto bio avec recettes d’époque, outils de toute forme de broyage du riz a essayer vous-meme, balade en pousse-pousse

On peut aussi faire des descentes en raft sur 7 et 9km en amont  de la ville sur bambous . L’un des tops : la Journée avec les éléphants dans le centre de réhabilitation qui reçoit les animaux blessés par l’exploitation humaine. Ici, ils sont fort bien traités (4 vetos et 20-40 volunters) et se réadaptent à la présence humaine : pas de chaines, des enclos .

Ne pas rater le wat thamsua et ses 720 marches pour accéder à un point dominant de la province.

Enfin les 4  parcs nationaux sympas dont Erawan ,avec ses 7 cataractes et ses bains de « fishspa ».

Tous ces sites sont cependant loin de la ville (20 à 70km) et un transport est nécessaire. Avec un véhicule privatisé, c’est génial…sinon aléatoire : attendre le départ d’un groupe depuis le centre ville.

Savoir que les hotels du centre ou sur bambous le long de la rivière sont sals, mal entretenus, les matelas = thais soit 7cm d’épaisseur et tres durs. Alors qu’à l’extérieur , il existe de beaux 3-4* pour le même prix au bord de la rivière KWAY.

Extension : monter jusqu’à sangkhlaburi: 250 km de virages (toujours en van privé ;un seul bus/jour mais ensuite vous etes seul ) et la haut: temples enfouis dans le lac ; visite en bateau,un autre en foret . Poursuivre par les 3 chedi à la frontière,et ne pas manquer le temple moderne birman style unique. Visiter le village monh et son marché ;acheter quelque babiole .

Au petit matin, traverser le plus long pont en bois dans l’atmosphere spéciale (6h) et assister à la levee de la brume alors que les gens viennent nourri les moines

.ps : le tiger temple est fermé pour maltraitance sur les tigres, ours et loups. Il devrait rouvrir. Il existe encore un autre centre qui accueille les animaux exploités et blessés par l’homme (singes, ours, oiseaux, petits mammifères..)

  • Vous en voulez encore à découvrir ? en 15 jours, vous ne verrez pas tout dans la province la plus étendue..il y a des coins de mangrove envahis de lucioles (vers luisants ) : il est conseillé de prendre un hotel hors ville mais il faut un véhicule car les transports régionaux sont limités. Quelques songteo tournent en ville pour se déplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec