l’apres COVID en Thailande?

l’apres COVID en Thailande?

L’apres Covid sera…ce qu’il sera : quand comment , pour qui?

Le monde ne ressortira pas tel qu’il était de cette crise sanitaire, la Thailande non plus. Le tourisme qui représentait environ 14% du PIB et plus de 1 million d’emplois directs , mais 6 millions d’emplois induits a subi un coup d’arrêt brusque . Le gouvernement a fait le choix de la santé publique et l’économie sest effondrée. Au même titre , les économies des pays n’ayant que des mesures tardives ou laxistes , les économies ont chuté avec la même force. Mais en plus , les morts se sont comptés par milliers et les systèmes de santé se sont effondrés . C’est le seul gain pour la Thailande avec ses 3400 cas et ses 58 décès.

Mais le peuple est vindicatif : il ne perçoit pas ce bon coté de la pièce, il ne voit que l’autre face. L’économie est exsangue et des centaines de milliers de personnes ont perdu leur emploi (hotellerie, restauration, transport, commerce extérieur, commerce sexuel, médical et esthétique, agriculture d’exportation etc…) beaucoup sont rentrés dans leurs provinces mais des familles ont faim, malgré les aides de l’état. Les partis politiques d’opposition profitent de la situation pour aiguiser les rancoeurs, manipuler la jeunesse . La monarchie n’a rien fait pour apaiser les critiques.

Alors les vaccins qui couvriront partiellement l’étendue du virus, n’arrêteront pas la méfiance à l’égard de l’étranger. L’Europe a montré son incapacité à réagir, malgré la présence de présumés scientifiiques les meilleurs au monde . L’amérique , engluée dans ses combats raciaux et electoralistes a montré son immaturité.

Le tourisme n’aura plus qu’à repartir avec les voisins chinois, si désagréables et envahissants mais qui paient et partagnet les mêmes peurs de ces particules vivantes qu’on ne voit pas mais qui tuent.

Assurément le touriste européen et nord américain sera vu avec encore plus de défiance, voire de mépris par ce petit peuple bien fier de ne pas trop sortir et d’avoir pu rappatrier tous ses ressortissants qui le demandaient avec un processus lourd mais sans faille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec