l’ete en thailande
coucher soleil ile sauvage golfe de thailande

Il n’existe grossièrement que 3 saisons en Thailande. La saison chaude qui va de mars à juin, la saison des pluies de aout à octobre et l’hiver qui porte bien mal son nom. Sauf dans le nord où, avec les montagnes la température peut descendre autour de 0°. Cette dernière s’étend de décembre à février.

Mais il existe un grand décalage entre nord et sud .

De plus l’hygrométrie est très différente en quantité et époque. Dans le nord, d’avril à novembre (saison des pluies plus étendue) il pleut régulièrement plus de 2h par jour. Des effondrements de terrain  avec routes coupées et ponts détruits ne sont pas rares. Dans le sud, le climat est tropical humide du fait de la proximité avec l’équateur. Deux saisons dominent , saison des pluies de mai à octobre et sèche de novembre à avril.

cf : https://www.tmd.go.th/en/region.php?RegionID=3

La pollution joue désormais un grand rôle dans l’abord de certaines régions : concentration humaine, brûlis. L’avenir à ce sujet est inquiétant si des mesures fermes ne sont pas prises car l’air devient irrespirable. Chiang mai et Bangkok font partie des villes les plus polluées au monde.

Pour revenir au climat; si la température oscille entre 25 et 39° toute l’année du centre au sud, le nord vit des écarts plus conséquents: de -2 à 40° en fonction de la saison et l’altitude. Le point culminant du royaume, le Doi Inthanon se situe à 2565m. Dans le sud, le climat reste chaud et seule l’humidité varie.

1/ SUD : Pour se rendre à Phuket, Krabi et toutes les iles du sud , il faut absolument éviter le summum des pluies , vents et tempêtes tropicales(juillet-aout)…même si ces dernières années des décalages se produisent. L’époque idéale s’étend de novembre à mars.

lever de soleil ile sauvage du golfe de Thailande

2/ NORD, il faut  éviter la saison des pluies , à son maximum en aout-septembre. Mais aussi la période des brûlis de cultures en mars-début avril qui constitue une pollution catastrophique.  500-600 particules de 2,5 nµ au cm3 (en Europe, la limite est à 30) pour Chiang mai, Mae hong son et toutes les grandes villes du nord . Chiang mai devient pendant cette période  LA VILLE LA PLUS POLLUEE DU MONDE.

3/ AUTRES; Le centre du pays , l’ouest et les provinces environnant Bangkok jusqu’au golfe de Thailande sont les plus basses au niveau pluviosité. De novembre à début septembre le climat permet de profiter d’un tourisme différent, plus proche de la population et de visiter des sites exceptionnels très peu connus dont certains sont uniques au monde.(https://gothailande.com/circuit-decouverte-thailande-authentique/ ). Un circuit dans ces contrées laisse des souvenirs inoubliables au contact d’une population non déformée dans les rapports humains par le tourisme de masse.

En conclusion, mieux vaut s’adresser aux locaux , bien se renseigner avant d’entreprendre un voyage en Thailande. Ainsi que dans tout pays au climat tropical et où des pollutions transitoires peuvent gâcher vos vacances.