Le 13 mars : journée nationale de l’éléphant
La Journée Nationale de l’Éléphant met en avant l’animal qui occupe une place primordiale dans la culture thaïe.
Créée en 1998, la Journée Nationale Thaïlandaise de l’Éléphant célèbre chaque 13 mars cet animal central de la culture siamoise pourtant aujourd’hui fortement menacé de disparition.
Moyen de transport, de travail et de faire la guerre dans l’Antiquité, l’éléphant a toujours eu sa place d’espèce privilégiée, voire sacralisée, au sein de la culture siamoise.
Cependant certaines pratiques traditionnelles autrefois admises ou cachées par la société sont aujourd’hui remises en question. Le dressage assimilé à un mauvais traitement  infligé aux éléphants dans certains villages retirés. Fort heureusement en quasi-disparition aujourd’hui, les petits étant nés en captivité.
C’est le cas notamment du festival de Surin, grand rassemblement d’éléphants organisé chaque année dans la région de l’Isaan qui propose des reconstitutions de bataille … à dos d’éléphants.

Symmbole de la Thailande
Déclaré emblème national depuis le 26 mai 1963 par le Département Royal des Forêts, l’animal porte les marques du pouvoir.
Une popularité qui n’a pas échappé aux grandes entreprises touristiques qui ont fait de l’animal le centre de certains de ses produits dérivés : vêtements, tasses, sacs à main et la liste est encore longue d’objets décoratifs…
La Journée nationale thaïlandaise de l’éléphant ou “Wan Chang Thai” en thaï (Chang signifiant éléphant) est une fête propre à la Thaïlande, puisque la date ne coïncide pas avec le World Elephant Day, fêté le 12 Août partout dans le monde.

Les objectifs du “National Thai Elephant Day”
• Mettre en valeur l’importance des éléphants en Thaïlande
• Rappeler leur importance au sein de la culture siamoise
• Sensibiliser la population sur la protection et la conservation nécessaire des éléphants et de leur habitat.
La symbolique autour de l’éléphant prend sa source dans l’histoire du Bouddhisme. Selon la religion, la mère du bouddha aurait rêvé qu’une nuit, un éléphant blanc pénétrait son ventre.
Malheureusement, toujours attachés à l’idée que l’ivoire procure le pouvoir, certains trafiquants thaïlandais et étrangers continuent d’entretenir le commerce de l’ivoire en se procurant des objets façonnés dans les défenses de l’animal.
Traffics divers :
En l’espace d’un siècle la quantité d’éléphants est passée de 100 000 à 5 700
Depuis quelques années, les éléphants sont pourtant menacés par la bétonisation du territoire, le tourisme et le braconnage.
Si bien qu’en un siècle, la quantité d’éléphants est passée de plus de 100 000 individus à 3000 encore à l’état sauvage et 2700 domestiqués.

L’éléphant blanc, un symbole royal qui figurait sur l’ancien drapeau du Siam

elephant day

elephant day

 

 

 

 

 

                                              PS : CETTE ANNEE :                                                                                        PAS DE MANIFESTATIONS PUBLIQUES DE SONKRAN, LA FETE DE L’EAU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec